FCA - Security Gateway

Security Gateway Fiat

ACTIA ouvre le verrou aux garagistes

Multi-Diag, l’outil de diagnostic et de réparation multimarque d’ACTIA, offre une procédure guidée et rapide pour déverrouiller le système d’accès sécurisé (Security Gateway) des véhicules récents de la marque FIAT Chrysler Automobiles (FCA).

La dernière mise à jour de Multi-Diag 2019 ouvre le verrou FIAT Chrysler
Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a récemment mis en œuvre un calculateur passerelle sécurisé, dit Security Gateway, qui a été introduit sur certains modèles de véhicules depuis 2018. Pour les véhicules équipés de la Security Gateway, l'accès à certaines fonctions de diagnostic nécessite le déverrouillage via une authentification à l’aide d’un outil de diagnostic certifié par le constructeur.

Depuis sa dernière mise à jour, Multi-Diag propose une procédure complète et guidée pour les véhicules équipés d’une Security Gateway. En deux étapes seulement, le verrou est levé et ainsi, l’utilisateur peut réaliser toutes les opérations de diagnostics.

Partenaires des constructeurs automobiles depuis plus de 30 ans, ACTIA se tient prêt à fournir aux professionnels de la rechange et de la réparation les accès dont ils auront besoin dès que d’autres constructeurs auront introduit leur système d'accès sécurisé.

Pourquoi des Passerelles de Sécurité ?
Les véhicules récents peuvent intégrer plus de 100 calculateurs connectés sur plusieurs réseaux tels que CAN (Control Area Network), LIN (réseau local d'interconnexion), FlexRay et Ethernet. Une passerelle est un hub central qui interconnecte et traite les données de manière sécurisée et fiable sur ces réseaux de véhicules.

Les passerelles permettent ainsi aux constructeurs de concevoir des réseaux de véhicules plus sécurisés afin d’améliorer l'expérience conducteur.

Les mécanismes de sécurité des passerelles peuvent aider à réduire considérablement des risques de cyberattaques pour maximiser la sécurité du conducteur.

Quelle solution pour les garagistes multimarques ?

Les constructeurs automobiles développent des solutions pour protéger les réseaux de leurs véhicules contre les accès non autorisés, y compris les cyberattaques potentielles.
Ces systèmes nécessitent un accès autorisé pour que les outils de diagnostic puissent effectuer les analyses et les réparations nécessaires. Mais comment font les garagistes multimarques ?

Le système est appelé Security Gateway et se compose d'une unité de contrôle positionnée entre la prise EOBD et le réseau CAN du véhicule. Entre autres, la passerelle de sécurité bloque certaines fonctions fondamentales, par exemple : la remise à zéro de l’indicateur de maintenance.

Pour diagnostiquer et réparer le véhicule, le garagiste a besoin d’interroger le réseau CAN du véhicule. Pour déverrouiller la Security Gateway, l’outil de diagnostic doit récupérer un certificat d’authentification sur le site du constructeur, afin d’accéder aux fonctions des calculateurs du véhicule. Par conséquent, l’utilisateur doit disposer d’un outil de diagnostic homologué (comme Multi-Diag) par le constructeur et acheter un abonnement sur le site de ce-dernier.

 

Bookmark and Share